Le Népal, oui ! Mais pourquoi ?

Pour notre toute première aventure, nous avons choisi le Népal.

Mais alors, pourquoi ce choix ?

C’est vrai ! Pourquoi n’avons-nous pas entrepris de parcourir ces 400 lieues à travers l’Alaska, sur les pas de Christopher McCandless1 ou bien en Sibérie, sur les traces des évadés du Goulag2 ?

Tous ces endroits sont tout simplement magnifiques mais il n’y a pourtant pas vraiment eu de concertation, ni d’hésitation. Le Népal nous est apparu comme une évidence, comme une solution logique à la réalisation de nos rêves.

Népal rime avec Himalaya, alpinisme et aventure.

Qui n’associe pas ce pays avec le sommet le plus haut du monde, l’Everest ? Cette montagne est chargée d’histoires si intrigantes qu’on en ignore toujours le nom de la première personne qui a foulé son sommet, culminant à 8848m. Edmund Hillary comme tout le monde le sait ? Ou George Mallory, aperçu pour la dernière fois dans l’ascension d’un des ressauts de la crête nord, 29 ans avant Edmund ?

edmund-hillary-wallpapers
Edmund Hillary et son sherpa Tensing Norgay, les premiers hommes à avoir atteint le sommet de l’Everest ?

Toujours est-il que ces alpinistes avaient les mêmes aspirations de conquête et d’aventure. Et lorsque les journalistes ont demandé à George Mallory pourquoi il voulait gravir ce sommet, ce dernier a répondu « Parce qu’il est là. » (plutôt cocasse le jeune homme !). De la même façon, nous pourrions expliquer la raison de notre choix par une réponse similaire !

Toujours est-il que nous subissons tous l’attrait de ces montagnes, comme si nous avions quelque chose à y trouver, quelque chose d’ancré au fond de nous et qui a besoin de ces grands espaces pour se révéler.3

En somme, l’Himalaya est tout bonnement l’aboutissement d’une vie d’alpiniste. Ce n’est pas très commun de pouvoir approcher des sommets d’une telle envergure. Alors certes, on commence un peu par la fin, nous qui n’en sommes qu’au début de notre vie de montagnards, mais on vient seulement s’y frotter (pour, qui sait, y revenir s’y attaquer ?). Le fait d’utiliser la marche comme moyen de locomotion au milieu de ces géants est un moyen de se rendre compte de l’immensité du monde qui nous entoure, comme dit Sylvain Tesson, et de réaliser ainsi à quel point nous sommes petits.

Népal rime dorénavant avec séisme.

Bon, on va se l’avouer, là on passe à la partie pas marrante. Mais c’est quand même important de resituer le contexte. En 2015, des séismes ont dévasté le pays et bouleversé le monde entier. Cette catastrophe a fait plus de 8000 morts. C’est malheureusement la qualité des habitations absolument pas aux normes antisismiques (le Népal, économiquement, c’est pas le Japon) qui a fait grimper ce chiffre. Ce lourd bilan a été accompagné de conséquences qui nous ont tous marqué, notamment via les images diffusées par les médias. Les besoins en eau et nourritures étaient, dans les semaines qui ont suivi la catastrophe, énormes. S’ajoutent à cela certaines vallées inaccessibles alors que les populations attendaient une aide vitale pour s’en sortir.

2015-04-28t022709z_381078385_gf10000075461_rtrmadp_3_quake-nepal_0

Tout ça est d’autant plus préoccupant qu’on nous rappelle régulièrement que la situation prend du temps et n’est toujours pas rentrée dans l’ordre, à quelques jours du 3ème anniversaire.

À travers le projet solidaire auprès des élèves de VHMaVi, nous avons donc l’occasion d’apporter notre pierre à l’édifice. Ce seront en effet eux qui seront amenés à participer activement à l’économie du pays plus tard. L’éducation est donc un moyen pour nous de participer à ce développement futur, pour que ces prochains acteurs aident leur pays à se reconstruire, grâce à un recul accru par la découvertes des différentes cultures du monde.

Nous avons longuement réfléchi sur cette partie du projet. Nous souhaitions à tout prix que notre action ait un impact réel et durable. Initialement, nous entreprenions de réaliser un projet de construction, en fournissant nos bras à un village. Malheureusement, l’impact de telles actions est parfois difficilement évaluable. C’est pourquoi nous nous sommes tournés vers l’éducation, avec pour condition que ce soit le plus encadré possible. Et VHMaVi a su répondre à nos attentes, l’école paraissant rigoureuse et innovante. Nous aiderons les élèves dans leur apprentissage, mais nous espérons également réaliser des projets impactant l’école entière et permettant aux élèves d’étudier dans des conditions encore meilleures !

Népal rime enfin avec sourires.

Le Népal est de ces pays au sein desquels les habitants sont réputés pour respirer le bonheur. En allant à la rencontre des populations pendant notre traversée, puis en nous imprégnant totalement de la culture pendant nos 3 mois à VHMaVi, nous espérons assister à une leçon de vie. Il ne fait aucun doute que le dépaysement, à la fois géographique et à la fois culturel, que représentera cette aventure ne sera que bénéfique !

mg_6447

S’attarder sur les notions essentielles que sont les relations humaines est une chose à laquelle nous accordons peu d’importance dans la société occidentale. Échanger avec les habitants népalais sera le moyen de s’en rendre compte.

Enfin, on ne peut citer ce pays sans évoquer la place que prend la spiritualité au sein de sa société. Ceci s’ajoutera au choc culturel auquel nous assisterons et qui ne nous laissera pas indifférent. Peut-être à travers un séjour en monastère, allez savoir ! 😉

Qui sait, peut-être en ressortirons-nous changés et grandis, avec une vision différente et plus rationnelle sur les besoins essentiels de la vie.

Aventure, solidarité et bonheur, cette justification vous convient-elle ?

La bande 😎


1Aventurier américain qui a inspiré le livre et le film Into the Wild, qu’on recommande sans hésiter !
2Ce qu’a fait Sylvain Tesson. L’histoire est à découvrir dans son bouquin L’axe du Loup.
3Oui, Bigé qui a préparé ce texte aime bien Jack London… 😉

2 Replies to “Le Népal, oui ! Mais pourquoi ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s